Mobilisés pour la continuité économique de nos entreprises

Aider nos entreprises, c’est sauvegarder nos emplois et l’attractivité de nos territoires !

Au regard de la situation inédite, et d’une ampleur sans précédent, à laquelle nous faisons face depuis plusieurs semaines avec l’épidémie de Covid-19, notre priorité, à la Chambre, est d’agir pour préserver la santé de chacun, assurer la continuité de nos activités auprès de nos apprenants et de nos publics, et sauvegarder au mieux le tissu économique.

Depuis le début de cette crise, nous avons ainsi mis en oeuvre et relayer plusieurs opérations d’appui à la continuité économique de nos entreprises, au maintien de l’attractivité de notre territoire et à la relance durable d’après-crise :

  • Un engagement auprès des Pouvoirs Publics

Afin de faire front commun, nous nous sommes rapidement engagés aux côtés des Pouvoirs Publics, des collectivités locales, de notre réseau consulaire et de l’ensemble des partenaires économiques et institutionnels du territoire.

Notre Chambre est ainsi invitée à participer et à contribuer aux échanges menés dans le cadre des réunions de crise autour notamment de la Présidente de la Région Île-de-France, Valérie PÉCRESSE, et du Préfet de Seine-et-Marne, Thierry COUDERT.

  • La diffusion d’informations continues sur les aides de l’Etat

Nous nous appliquons à diffuser une information actualisée sur les mesures d’aides du Gouvernement, sur notre site internet et nos réseaux sociaux ; des publications régulièrement enrichies en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et économique.

  • Le soutien de l’opération « Tranquillité Commerces-Entreprises »

Dans le cadre de la situation sanitaire, nous soutenons une opération conduite par la Gendarmerie Départementale de Seine-et-Marne : « Tranquillité Commerces-Entreprises ». Ce dispositif de sécurisation invite les dirigeants qui ont dû fermer leur commerce ou leur entreprise – particulièrement du fait de la crise sanitaire – à se signaler à la brigade de Gendarmerie la plus proche. Durant l’absence du chef d’entreprise, des patrouilles de surveillance sont effectuées de jour comme de nuit, en semaine et le week-end, afin de dissuader toutes tentatives d’intrusions et de cambriolages des établissements fermés.

  • Le maintien à distance de nos activités

Depuis le début du confinement, nous poursuivons l’activité de nos services par voie dématérialisée ; y compris la formation des jeunes apprentis de notre école, l’UTEC, et la facilitation des formalités d’entreprises – classées « activités économiques essentielles » par le Ministère de l’Économie et des Finances.

Nos équipes d’appui sont mobilisées en priorité pour traiter les demandes des entreprises en difficultés et les accompagner sur les mesures d’aides de l’État.

  • La représentation et l’accompagnement des entreprises

Interlocutrice de premier niveau auprès des chefs d’entreprise, notre Chambre est activement mobilisée pour informer et soutenir les entreprises impactées par la crise sanitaire. Nous veillons à faire remonter leurs difficultés et leurs besoins auprès de nos instances de tutelle (entre autres, la Cellule de continuité économique du Ministre de l’Économie et des Finances, Bruno LE MAIRE).  

Pour ce faire, nous avons constitué, avec la CCI Paris Île-de-France et la CCI Territoriale de l’Essonne, une plate-forme téléphonique régionalisée « CCI Urgence Entreprise » (n° 01 55 65 44 44), à laquelle nous avons dédié 4 conseillers référents pour pouvoir répondre aux questions des entreprises seine-et-marnaises, notamment sur les mesures d’aides de l’État.  

  • Le soutien du commerce de proximité

Fortement touchés et déjà précédemment fragilisés, nos commerces de proximité ont eu aussi besoin d’un soutien immédiat au maintien de leur activité.

Simple et accessible pour les commerçants et les utilisateurs, une plateforme de commandes en ligne a été mise en place, visant à accompagner les entreprises de l’alimentaire dans l’enjeu de la sauvegarde de l’économie locale et de l’approvisionnement des populations en milieu rural et semi-rural.

Conçue au plus fort de la crise sanitaire comme un dispositif d’urgence d’aide aux entreprises, cette plateforme a pris fin avec la levée de l’état d’urgence sanitaire, le 10 juillet dernier.

Tous les commerçants-artisans (sédentaires et non sédentaires), ainsi que les restaurateurs-traiteurs (vente à emporter) et les agriculteurs-producteurs pouvaient bénéficier du site pour proposer leurs produits en ligne à leurs clients. Et, de leur côté, les consommateurs peuvent commander en ligne auprès de leurs commerces de proximité et obtenir une livraison rapide.

Ce projet-pilote au niveau national avait démarré le 6 avril en Seine-et-Marne, avec nos soutiens territoriaux : Conseil Départemental de Seine-et-Marne, l’Union des Maires 77, l’Association des Maires ruraux 77, la Chambre d’Agriculture de Région Île-de-France et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Seine-et-Marne.

  • Le déploiement de plateformes de services et d’entraide

En outre, nous accompagnons le déploiement de 2 autres plateformes complémentaires, développées à l’initiative du réseau consulaire : « J’aime mes commerces à domicile » et « CCI Entraide ».

Le premier outil a pour objectif de référencer les commerçants en capacité de livrer et d’assurer la vente à emporter dans chaque commune d’Île-de-France (91 villes ont déjà devraient adhérer).

Le second met en réseau les entreprises rencontrant certaines difficultés du fait de la crise sanitaire (acheminement logistique, disponibilité de matières premières, de main d’œuvre,…), avec d’autres pouvant les aider.

  • La mise en place d’une cellule d’écoute et de soutien psychologique aux chefs d’entreprise

Au-delà des mesures de soutien économique mises en place par le Gouvernement à destination de nos entreprises, il est apparu indispensable d’apporter une réponse aux chefs d’entreprise fragilisés qui ont besoin d’une écoute dans cette période particulièrement éprouvante.

Pour faire face à ce risque psychologique, notre tête de réseau CCI France et le réseau des Chambres de Métiers et de l’Artisanat de France, et en partenariat avec Harmonie Mutuelle, se sont associés au Ministère de l’Economie et des Finances pour s’appuyer sur l’action de l’association APESA (Aide Psychologique aux Entrepreneurs en Souffrance aiguë) en mettant en place, dès le 27 avril 2020, un numéro Vert dédié : 0 805 65 505 0

Ce service permet aux chefs d’entreprise en détresse de bénéficier d’une première écoute et d’un soutien psychologique 7 jours sur 7, de 8 heures à 20 heures.

  • L’acquisition de masques avec Cdiscount, La Poste et la Région Île-de-France

Dans ce contexte d’urgence sanitaire, et en concertation avec notre tête de réseau CCI France et le réseau des Chambres de Métiers et de l’Artisanat de France, Cdiscount, filiale du Groupe Casino, met en vente des masques chirurgicaux (EN 14683 ou équivalent) à destination de nos TPE-PME ressortissantes.

Grâce à ce dispositif, nos entreprises peuvent s’équiper de masques pour opérer leurs activités autorisées ou, pour celles dont les activités ont été interrompues en application du décret du 23 mars 2020 modifié, se préparer en vue du déconfinement progressif annoncé à partir du 11 mai 2020.

Cette démarche est accompagnée par la Direction générale des entreprises au Ministère de l’Économie et des Finances et la Direction générale des infrastructures, des transports et de la mer au Secrétariat d’État chargé des transports.

En outre, afin de préparer le déconfinement pour les entreprises, le secrétariat d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances accélère la diffusion de masques « grand public » aux entreprises de moins de 50 salariés, en confiant à La Poste la commercialisation et la distribution de 10 millions de masques lavables, correspondant à 200 millions d’utilisations uniques.

Les commandes seront possibles pour les entreprises ressortissantes des réseaux des CCI et des CMA à partir du samedi 2 mai 2020 sur la plateforme masques-pme.laposte.fr : les entreprises de 10 à 49 salariés ont la possibilité de passer commande dès le 2 mai, et les entreprises de moins de 10 salariés à partir du lundi 4 mai.

Par ailleurs, notre Chambre a mis en diffusion, le 7 mai, auprès des TPE et commerces seine-et-marnais, une dotation de 16 000 masques fournie par la Région Île-de-France.

  • L’accompagnement à la relance des entreprises

Les mesures d’urgence décidées par le Gouvernement et le Conseil régional d’Île-de-France, ont, dès le début de la crise, été très largement suivies pour prévenir les suites de la crise sanitaire.

Aujourd’hui, alors que l’activité économique peut enfin reprendre, notre Chambre est plus que jamais aux côtés des chefs d’entreprise, pour les aider à redémarrer.

Pour accélérer la reprise, nous déployons un nouveau dispositif spécial pour soutenir les entreprises à repartir et réorganiser leur activité dans des conditions optimales : la CHECK LIST RELANCE.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.